Améthyste et citrine deux pierres aux gisements très proches, voire cohabitant.

L’améthyste est un quartz de couleur violet à pourpre, quartz ayant été naturellement était irradiée et dont la couleur est due au fer.

La citrine est un quartz de couleur jaune paille à jaune foncé presque orange dont la couleur est due au fer.

Certains gisements d’Améthyste et de Citrine de Bolivie se trouvent parfois si proche que les pierres se mêlent créant cette « nouvelle » pierre qu’est l’amétrine, laquelle se trouvant être moitié citrine, moitié citrine. Chaque partie de la pierre a les propriétés chimique et optique de la pierre dont elle est issue.

Il y a beaucoup d’améthyste et de citrine de synthèse sur le marché, il est donc tout à fait possible et probable de trouver également des amétrines de synthèse. Tout comme l’améthyste et la citrine, il n’est pas aisé de les identifier comme telle. On peut déjà trouver que la limite de couleur est très franche, l’on peut y trouve des zonations de couleur tant dans le violet que dans le jaune, peut-être un bon indicateur de synthèse ou tout au moins de traitement.

En gemmologie, il faut savoir que toutes les règles, se finissent par « oui, mais… ». Alors soyons attentifs à ces fameuses amétrines surtout quand elles ont un nom fantaisiste du style « Bolivianite » sous prétexte que le seul gisement connu d’amétrine se trouve en Bolivie. En effet les conditions de formation sont très précises et ne se trouvent réunis qu’en Bolivie.

 


Category: Divers articles

Related Posts

About the Author


Laisser un commentaire


Mail List

S\'inscrire à la Newsletter

Check your email and confirm the subscription