Les pierres précieuses sont-elles plus féminines ou plus masculines ?

Pour faire connaître la gemmologie sur Bordeaux, j’aimerais organiser des conférences sur des sujets de gemmologie afin de démocratiser la gemmologie. Une amie me disait m’avoir trouvé un sujet : « le sexe des pierres » !

… Il n’y a pas de sujets impossibles, mais juste une façon d’appréhender les sujets. Là, toutefois, le défi est de taille et me laisse un peu perplexe….!!!

Le sujet pourrait susciter des questions, ou alors n’est-ce juste qu’une masturbation de l’esprit?

Au-delà du « sexe » des pierres, on peut s’interroger sur le « genre ». Y-a-t-il des pierres, fine ou précieuses, plus féminines ou plus masculines que d’autres ? ou des pierres évoquant davantage la féminité ou la masculinité que d’autres ?

Si l’on prend comme critères de départ :

–          Féminité = fragilité, délicatesse, légèreté

–          Masculinité = force, dureté, pouvoir, puissance

Pourrait-on classer, cataloguer les pierres fines ou précieuses dans ces catégories ?

Je vais m’interroger dans une suite de 4 articles sur les 4 précieuses (à savoir, diamant, rubis, saphir, émeraude) :

 

Gemmavie - Les 4 pierres précieuses - rubis saphirs diamants emeraude

Gemmavie – Les 4 pierres précieuses – rubis saphirs diamants emeraude

En commençant par le diamant !

1.      LE DIAMANT

Evoque la force tranquille, la longévité. C’est la pierre la plus dure. Elle fait penser au coureur de fond, il résiste dans la durée, mais des plans de clivage (de fragilité), le rendent fragile sur certains angles.

Le diamant est un symbole, depuis l’Antiquité, d’invincibilité, de force puisqu’il évoque le métal le plus dur, celui utilisé par les dieux pour forger leurs armes. C’était la pierre des héros.

Le diamant est une pierre dure en surface, mais fragile à cœur car elle peut être détruite par le feu (certes à haute température et haute pression, mais feu quand même).

Dans ces conditions là, le diamant peut-être considéré comme une pierre plus masculine.

On a fait du diamant un symbole d’éternité, un gage d’amour. C’est depuis des décennies, la pierre considérée comme « la Reine des Pierres ». Il FAUT avoir son diamant.

Certains se sont interrogés sur le diamant, pierre des fiancés et pierre incontournable pour des fiançailles « réussies » semble-t-il. Ne dit-on pas qu’un diamant est éternel ? (voir article sur « The big lie about diamond engagement rings »).

Le diamant est une pierre prestigieuse ou de prestige qui a connu à travers le temps nombre d’histoires. Il a été au cours de l’Histoire, porté par les plus grands, sacralisé et diabolisé. Au fil des âges, on lui a prêté toutes sortes de vertus réelles ou imaginaires afin de l’élever au-delà de son simple rang de « cailloux ».

Le diamant bleu est la Reine-des-Pierres, donc ne pouvant être porté que par des reines car il était dit que c’était une pierre maudite pour les hommes (voir interview de Patrick Voillot chez Stéphane Bern). Cela fait-il alors du diamant une pierre plus féminine ?

Dans un prochain article, nous nous interrogerons sur le rubis !

A votre avis, le RUBIS est plus un symbole masculin ou féminin ?

* * * * * * * *

 


Category: Divers articles

Related Posts

About the Author


Laisser un commentaire


Mail List

S\'inscrire à la Newsletter

Check your email and confirm the subscription