Dans la série d’articles sur les bijoux d’exception, voici la vision de Claudia B. :

L’artiste:

 Claudia B, éco-joaillère engagée, propose une réflexion poussée sur la surconsommation et ses rebuts en créant, à partir de cyber-déchets ou d’argenteries de vos grands mères, des bijoux singuliers, chics et déconcertants.

Diplômée en neurobiologie, l’artiste autodidacte d’origine française s’est donnée comme mandat de sauver la matière et de lui offrir une seconde vie. A travers diverses formations glanées au cours des années, comme le travail du bois, le travail du vitrail, la joaillerie, l’artiste a acquis des techniques particulières qu’elle détourne pour appliquer à la matière rebue qu’elle utilise.

 Ses créations:

Attirée irrémédiablement par la matière qui lui parle, l’artiste crée de façon compulsive depuis plus de 8 ans des collections engagées faites de matières rebuts variées comme la canette, les ciseaux, les poignées de porte, les boutons.

Ces dernières créations en cyberdéchets lui ont valu de nombreux articles dans les magasines québécois et témoignent de son engagement vis à vis de l’environnement.

En chiffres, plus de 150 tours ont été démontées dans l’année 2011 et plus de 300 claviers… De nombreuses argenteries ont aussi connu des transformations entre ses mains.

 

 

Sa vision artistique et écologique tient compte des principes du développement durable et ses créations se mettent au service de l’environnement : créer pour se questionner, réfléchir, comprendre… créer pour changer le regard, pour agir autrement, pour devenir des citoyens éco-responsables, pour poser des petits gestes qui changent le monde!

Créer pour souligner ce besoin imminent de visualiser le déchet non plus comme un rebut mais comme une matière première riche et porteuse d’histoire dans une économie qui se veut en équilibre avec la nature.

Deux grandes collections actuellement témoignent de cet engagement :

 

1. La collection «Inform’Elles» ou «de l’informatique pour Elles» : créée à partir de touches de claviers, de dissipateurs thermiques, de disques durs martelés, de ventilateurs, de cartes mères ou de pièces variées. Chaque pièce est unique et porte son histoire personnelle. La collection est en vente à la boutique du MAC a Montréal (Musée d’art contemporain) et à la boutique du biodôme (Museum nature) et dans une trentaine de points de vente à travers le Québec.

2. La collection «Seconde vie»: créée à partir d’argenteries. Elle est née du désir de réhabiliter les vieilles argenteries appartenant à nos mères et nos grands mères, pour en faire un bijou qui témoigne de nos racines.

 

L’artiste utilise «Inform’elles» pour sensibiliser la clientèle au cycle de vie des appareils électroniques et propose un recyclage éco-responsable des appareils désuets en offrant à tous les citoyens la possibilité de déposer dans le bac situé devant son atelier les rebuts issus des TICS (technologies de l’information et des communications).

 

Pour avoir plus de renseignements sur l’artiste, n’hésitez pas à aller consulter son site :

www.bijoutia.com

Claudia B – Des bijoux chics et déconcertants – Artiste récupératrice

Facebook: Claudia Bijoutia

* * * * * * * * * * *  *

 

Racontez dans les commentaires quelle est votre îdée du bijou d’exception


Category: Divers articles

Related Posts

About the Author


Laisser un commentaire


Mail List

S\'inscrire à la Newsletter

Check your email and confirm the subscription