Pléochroïsme ≠ Polychromie

Il ne faut pas confondre pléochroïsme et polychromie, certes les deux ont quelque chose à voir avec la couleur, mais :

  • Pléochroïsme

Le pléochroïsme vient du grec « pléo » : nombreux et « chroïsme » : couleur. Il est :

  • la propriété des gemmes anisotropes se caractérisant par une variation de la couleur selon les axes par lesquels on observe la gemme
  • lié à la décomposition des rayons lumineux et correspond à une absorption différente selon la direction cristallographique d’une gemme biréfringente
  • s’observe à l’aide du dichroscope

 

  • Polychromie

La polychromie (du grec πολυχρωμία, πολύ (poly) = plusieurs ; χρώμα (khrôma) = couleurs)

  • Elle est l’état d’un corps dont les parties offrent des couleurs diverses
  • Elle s’oppose à la monochromie
  • Elle s’observe à l’œil nu

Une gemme polychrome est une gemme de plusieurs couleurs ensemble (ex. Fluorite « Blue John », Tourmaline melon d’eau, Amétrine, …). Une gemme polychrome n’est pas forcément pléochroïque.

Gemmes polychrome

Gemmes pléochroïque

Fluorite : cubique, isotrope, polychrome, monochroïque

Tourmaline : bicolore, anisotrope, dichroïque

Amétrine : améthyste/citrine, elle est violet/jaune, dichroïque

Péridot : Biaxe

Tourmaline : uniaxe

Cordiérite : biaxe

Corindon naturel et synthétique : biaxe

Emeraude : uniaxe

 

La couleur de certaines gemmes fonce et change selon l’angle sous lequel on les examine. Au cas où 2 couleurs apparaissent, ce qui ne se produit que dans les systèmes hexagonal et rhomboédrique, on parle de « dichroïsme« . Lorsque l’on voit 3 couleurs, ce qui se produit avec les systèmes cristallins orthorhombique, monoclinique et triclinique, on parle de « trichroïsme« .

On lira ces couleurs avec le dichroscope. Plus la pierre sera claire, plus le pléochroïsme sera difficile à voir. Le dichroscope est formé de 2 lames polaroïdes croisées en position côte à côte.

La lecture du pléochroïsme peut aider à différencier des gemmes d’indices et de couleurs proches telles que l’améthyste (dichroïque) et la cordiérite (trichroïque). Peut aussi aider à différencier une gemme naturelle anisotrope (dichroïque ou trichroïque) d’une gemme naturelle isotrope (monochroïque). Aide à identifier une gemme anisotrope d’un verre.

La polychromie n’est pas liée au système cristallin. Elle se voit à l’œil nu alors que le pléochroïsme est visible au dichroscope et  est lié au système cristallin.

Gemmes Uniaxe

Les gemmes uniaxes sont des gemmes ayant un seul axe de croissance. Ce sont les gemmes des systèmes quadratique, hexagonal et rhomboédrique.

Pour ces gemmes, on parle de dichroïsme (2 couleurs)

Dans toutes les pierres du 2ème groupe (quadratique, hexagonal, rhomboédrique) ce phénomène est identique.

Gemmes Biaxes

Les gemmes biaxes sont des gemmes ayant 2 axes de croissance privilégiés. Ce sont les gemmes des systèmes orthorhombique, monoclinique et triclinique.

Ces gemmes sont trichroïques (3 couleurs)

Les 3 couleurs sont répartis 2 par 2 dans les 3 axes.

Certaines gemmes présentent des couleurs tranchées, mais la plupart des gemmes ont un pléochroïsme faible (peu franc).

Réactions au dichroscope

Pierres

Réactions

couleur

Système cristallin

Aigue-marine

Dichroïque

Bleu clair à incolore, bleu clair plus foncé

Hexagonal – uniaxe

Améthyste

Dichroïque

Souvent faible : violet-violet gris (rosé)

Hexagonal – uniaxe

Apatite bleue

Dichroïsme faible

Bleu vert – bleu clair Hexagonal – uniaxe
Apatite jaune

Dichroïsme faible

Jaune, jaune vert Hexagonal – uniaxe
Apatite vert intense

Dichroïsme net

Vert foncé – vert clair Hexagonal – uniaxe
Apatite verte

Dichroïsme faible

Vert – jaune vert Hexagonal – uniaxe
Béryl héliodore

Dichroïsme faible

Jaune d’or à jaune vert Hexagonal – uniaxe
Béryl jaune

Dichroïsme faible

Jaune à jaune d’or – jaune pâle Hexagonal – uniaxe
Béryl rose (morganite)

Dichroïsme faible

Rose à rose pâle (parfois bleuté) Hexagonal – uniaxe
Béryl vert

Dichroïsme net

Vert jaune – vert bleu Hexagonal – uniaxe
Citrine

Dichroïque

Faible pour les naturelles : jaune – jaune clair
Nul pour les chauffées

Hexagonal – uniaxe
Cordiérite

Trichroïsme

Intense : incolore à jaune, bleu violacé foncé à bleu pâle

Orthorhombique -biaxe

Diamant

Monochroïque

Nul

Cubique – isotrope

Diopside

Trichroïsme faible

Vert, vert jaune – vert herbe Monoclinique – biaxe
Diopside chromifère

Trichroïsme net

Vert jaune – vert foncé – vert olive Monoclinique – biaxe
Émeraude

Dichroïque

Assez net : vert, vert bleu à vert jaune

Hexagonal – uniaxe
Grenat

Monochroïque

Nul

Cubique – isotrope

Kunzite

Trichroïsme rose

Avec pointe de bleu violacé, incolore, rose pâle Monoclinique – biaxe
Péridot

Trichroïsme

Faible : incolore à vert pâle, vert vif, vert clair

Orthorhombique – biaxe

Quartz enfumé

Dichroïque

Net quand la couleur est foncée, brun rouge à brun jaune

Hexagonal – uniaxe
Quartz rose

Dichroïque

Net si la couleur est soutenue : rose-rose pâle

Hexagonal – uniaxe
Rubis

Dichroïque

Net : rouge orangé, rouge carmin (idem pour les corindons synthétique Verneuil)

Rhomboédrique – uniaxe

Saphir

Dichroïque

± net selon la couleur (idem pour les corindons synthétique Verneuil)
bleu net = bleu foncé, bleu vert
jaune faible = jaune, jaune clair
vert faible = jaune, vert jaune

Rhomboédrique – uniaxe

Scapolite jaune

Dichroïsme sensible

Jaune à jaune clair Quadratique -uniaxe
Spinelle

Monochroïque

Nul (idem pour les spinelles synthétique Verneuil)

Cubique – isotrope

Tanzanite

Trichroïsme intense

Pourpre, bleu, bleu violacé (parfois brun)

Orthorhombique – biaxe

Titanite

Trichroïsme net

Vert, jaune vert, jaune à incolore Monoclinique – biaxe
Topaze bleue

Trichroïsme sensible

Bleu, bleu pâle, incolore

Orthorhombique – biaxe

Topaze jaune

Trichroïsme sensible

Jaune miel, jaune, jaune pâle

Orthorhombique – biaxe

Topaze rose

Trichroïsme intense

Rose carmin, jaune miel, rose

Orthorhombique – biaxe

Tourmaline

Dichroïque

Intense pour les pierres colorées
brune net = brun foncé, brun clair
rouge net = rouge foncé, rouge clair
vert fort = vert foncé, vert jaune
jaune net = jaune foncé, jaune clair
bleu fort = bleu vert, bleu vert plus foncé
Rhomboédrique – uniaxe
Verre   nul Gemmes amorphe – isotrope
Zircon

Dichroïque

± fort selon la couleur
jaune très faible : jaune-miel, jaune brun
rouge très faible : rouge, brun clair à bleu net : bleu, bleu gris, incolore
Quadratique – uniaxe

 

* * *

 

Sources

Initiation à la Gemmologie  : Lagache

La gemmologie  : Payette


Related Posts

About the Author


Laisser un commentaire


Mail List

S\'inscrire à la Newsletter

Check your email and confirm the subscription