La Rhodochrosite
La Rose Inca

Rhodochrosite d’Argentine
photo L. Carion  : www.carionmineraux.com

Lors de recherches pour une conférence sur les pierres du Pérou, je me suis interrogée sur la nature des pierres que l’on pouvait trouver au Pérou. Tout de suite, j’ai pensé à la pyrite, la chrysocolle, l’opale des Andes ; mais cela fait un peu juste pour une conférence sur les pierres du Pérou. En cherchant un peu, j’ai trouvé que le sol des Andes péruviennes recelait des trésors cachés de pierres et d’histoires.

Il a été écrit de nombreux articles sur la rhodochrosite, tous disent la même chose, ce qui en soi est bon signe. Tous les scientifiques sont d’accord sur les mêmes choses. Mais si on allait plus loin que juste la théorie et les lieux communs ?

J’ai commencé par un récapitulatif des données scientifiques et techniques avant de m’attarder sur le côté historique, mythes et légendes.

La rhodochrosite techniquement

Genre

Nom féminin

Dureté

3,5 – 4,5

Densité

3,69

Système cristallin

Rhomboédrique (de forme trigonale)

Propriétés optiques et autres

Transparent, translucide

Éclat du minéral

vitreux à terne à gras

Morphologie des cristaux

rhomboèdres simples, agrégats de rhomboèdres arrondis créant des boules et rosettes; plus rarement comme mince plaquettes triangulaires maclés, scalènoèdres, plaquettes hexagonales minces et agrégats botryoïdaux

Morphologie des agrégats

Concrétionnaire, compact, grossier, massif, grenu, stalactitique, botryoïdal, globulaire, en croûte

Minéraux associés

calcite, sidérite, dolomite, fluorite, barytine, quartz, pyrite, tétraédrite, sphalérite,hübnérite (Conditions hydrothermales), rhodonite, grenats, alabandite, hausmannite ( métamorphisme)

Composition chimique

La rhodochrosite est une espèce minérale composée de carbonate de manganèse de formule Mn2+CO3 avec des traces de fer, calcium, magnésium, zinc, cobalt et cadmium (respectivement Fe, Ca, Mg, Zn, Co et Cd)

Couleur

rose très pâle, rouge pâle à foncé, rouge orangé, rouge brunâtre, brun orangé, brun pâle à foncé et noir (les couleurs brun foncé et noir sont dû à une altération partielle à la birnessite)

Gisements principaux

elle se rencontre principalement en tant que gangue de filons hydrothermaux de basse à moyenne température, mais également comme produit du métamorphisme.

  • États-Unis  : Sweet Home Mine, Alma, Colorado,
  • France  : Mine de Coustou, Vielle Aure, Vallée de l’Aure, Hautes-Pyrénées, Midi-Pyrénées,
  • Gabon  : Moanda Mine, Moanda, Department de Léboumbi-Leyou, Province du Haut-Ogooué,
  • Pérou (Pasto Bueno),
  • Mexique,
  • Russie,
  • Roumanie  : Mine de Cavnic (Kapnikbánya), Cavnic (Kapnic; Kapnik), Marmatie

La rhodochrosite historiquement

Connue dès la fin du XVIIIe siècle par les premières descriptions faites par Cronstedt, Bergmann 3 et Kirwan sous le nom de « Manganèse oxydé par l’acide aérien », elle est décrite par René Just Haüy en 1806 sous le terme de « manganèse oxydé carbonaté » mais c’est la description de Johann Friedrich Ludwig Hausmann en 1813 qui fait référence. Son nom vient du grec ρόδον « rhodon » rose et χρώσις « chros (is) » couleur.

Un peu d’histoire

La pierre qui symbolise la source aux eaux tièdes.

Son nom vient du grec « rhodon » qui signifie rose. La Rhodochrosite est surtout connue sur le marché américain sous le nom de « rose des Incas ».

Chez les Bouddhistes, elle symbolise le repos, en Chine elle est un signe de paix et de sérénité, en Inde c’est la paix intérieure et chez les Chrétiens, elle représente la béatitude et la contemplation spirituelle.

Les Incas pensaient que la rhodochrosite était le sang de leurs ancêtres cristallisé ou pétrifié. C’est pourquoi elle est dénommée « Rosa del Inca » ou « Rose Inca ».

J’ai trouvé plusieurs légendes pour justifier ce nom de « Rose Inca ».

La Rhodochrosite a du mal à s’imposer

Ce minéral aurait été découvert au 13ème siècle, durant l’histoire précolombienne de l’Argentine. Ce serait au nord-ouest de ce pays, faisant autrefois partie de l’Empire Inca (ou Tahuantinsuyo), que la fameuse pierre rose aurait été découverte dans des mines de cuivre et d’argent, durant le règne de l’Inca Ripac (ou Viracocha). En effet sa couleur rose ressortait bien dans les mines d’argent faisant penser à un jardin de boutons de rose. A la chute de cette civilisation, les mines furent abandonnées et la rhodochrosite tomba ainsi dans l’oubli. Pour finalement n’être redécouverte qu’au 18ème siècle où René Just Hauÿ lui donnera son nom de rhodochrosite et ses caractéristiques techniques et elle retombera à nouveau dans l’oubli partiel.

Elle ne fera alors sa « réapparition » qu’au milieu du 20ème siècle lors de prospection dans la province de Catamarca, est découvert une tombe Inca contenant des bijoux en rhodochrosite. La pierre est alors surnommée « Rosa del Inca ».

La Rose Inca des Incas

Une autre légende Inca explique pourquoi les Incas considèrent la rhodochrosite comme le sang de leurs ancêtres cristallisé et pétrifié.

Une légende inca raconte que sur les rives du lac Titicaca, se trouvait le temple Ajllas dans lequel vivaient les Vierges du Soleil : les prêtresses d’Inti (Dieu du soleil), nul n’avait le droit d’approcher de ce lieu saint.

« Un jour, un jeune guerrier curieux du nom de Canqui Tupac osa franchir le lac sacré et gravi les hautes falaises protégeant le temple. Il se retrouva alors devant l’une des Vierges du Soleil, la belle Nusta dont il tomba éperdument amoureux. Mais les lois de l’Empire étaient très stricte et leur amour interdit. N’écoutant que leurs cœurs, ils fuirent vers le sud. Mais l’Empereur Inca fou de colère arma son peuple et ordonna à ses guerriers de retrouver les deux amants. Le couple réussit à fuir aussi loin qu’ils purent vivre leur amour. Canqui Tupas et Nusta vécurent de longues années et eurent de nombreux enfants. Mais, alors qu’elle était très âgée, Nusta mourut et fut enterrée au sommet d’une montagne voisine. Canqui perdit son amour à jamais. Le soir venu il se coucha pour dormir et son corps fut transformé en pierre.

La vie repris son cours. Un berger passa près de la tombe de Nusta Ajlla et constata que les pierres s’étaient transformées en pétales de sang, tels des roses. Le berger en ramassa une et l’apporta à l’Empereur Inca. Emu par ce signe, il pardonna aux martyrs de l’amour. Depuis, la pierre fut appelée Rosa del Inca et représente le pardon, la loyauté, le sacrifice et symbolise l’amour vrai. »

Cette légende perdure, les indiens des Andes pensant toujours que cette pierre vient du sang de leurs ancêtres.

Utilisation en joaillerie

On trouve le plus souvent la rhodochrosite en pierre dite « ornementale », c’est-à-dire opaque et donc montée en bijoux fantaisie. Elle est très caractéristique dans sa version ornementale grâce aux veines blanches qui forment comme des rangées de petits crocs blancs, un peu comme les berlingots !. Elle sera alors juste roulée au tonneau à polir ou taillée en cabochon.

Bracelet en rhodochrosite et argent photo « Etsy » pour Stylehive.com

Dans sa qualité gemme, c’est-à-dire transparente à translucide, elle est assez rare. Sa couleur peut varier du rose pâle au rouge vif presque violacé. Sa faible dureté la rendant difficilement taillable et donc facilement cassable.

Rhodochrosite gemme de la collection de minéraux de Jussieu

* * *

Sources

http://en.wikipedia.org/wiki/Rhodochrosite

http://lespierresdegaia.kazeo.com/les-pierres/rhodochrosite-anciennement-dialoguita-dialogite-appelee-encore-rose-des-incas-rosainca,a3013570.html

Photos :

http://www.carionmineraux.com/mineraux_decembre_08_p1.htm

http://www.stylehive.com/bookmark/etsy-rhodochrosite-and-thai-silver-bracelet-137593


Related Posts

About the Author


Laisser un commentaire


Mail List

S\'inscrire à la Newsletter

Check your email and confirm the subscription